mardi 2 septembre 2008

Essai de Google Chrome en Live !

Après l'annonce hier de sa sortie imminente, Google Chrome, le navigateur web made in Google, est disponible depuis quelques (petites) heures en téléchargement (ici). Le géant du web diffusait déjà aujourd'hui cette BD (en anglais), expliquant par
 la voix de ses développeurs l'intérêt de ce logiciel et détaillant techniquement (parfois de manière assez poussée !) ses caractéristiques diverses.

Après mon dernier article sur le navigateur orienté social Flock, je ne résiste pas à vous refaire le coup du post écrit en live depuis ce nouveau browser.

De l'importance de la première impression...


Ce qui saute aux yeux à l'ouverture du soft, c'est la sobriété et la clarté de l'interface. Comme sur la plupart des applications Google (je pense surtout à Gmail et Google Reader), c'est une réussite : du bleu clair et du blanc, des icônes claires et populaires, etc... Le design de l'interface est entièrement tourné vers l'onglet, et non pas vers la fenêtre. Pour celle-ci, on oscille entre un visuel rappelant la dernière version de GTK, et l'interface de Windows Vista... pour le peu qu'on la remarque ! En effet, et comme annoncé, ce sont les onglets qui gouvernent ici, et donc, ceux-ci atteignent le haut de l'écran, un peu comme en mode plein écran sur d'autres navigateurs.

La barre principale est minimaliste, dans un style rappelant assez Safari : 4 boutons, la barre d'adresse et 2 icônes de menu déroulant ("contrôler la page actuelle" et "personnaliser et contrôler Google Chrome"). Même la barre de favori en dessous peut être enlevée (on y retrouve en coin le dossier des favoris sous forme de menu déroulant). Tout  à manifestement été fait pour que l'on oublie le navigateur lui même : clairement, on ne voit que sa page web.

Au niveau de l'affichage, c'est WebKit, le moteur de rendu utilisé par Safari (et dérivé du KHTML de Konqueror) qui est utilisé. J'avoue être très agréablement surpris par les progrès de celui-ci... même si c'est un peu déstabilisant lorsqu'on est "trop" habitué au moteur Gecko (employé par Firefox).

Oh, et un détail : il n'y a pas de panneau latéral !


Vite vite ?


Au démarrage, Chrome va vite. Chez moi (c'est important), il est à priori plus rapide que Flock (équivalent à un Firefox 2 dernière version avec quelques extensions) et plus rapide que Firefox 3... Au chargement, c'est assez difficilement mesurable à l'oeil nu, et surtout, ça me paraît plus "variable" qu'avec mes autres navigateurs (hormis peut-être Opera...) : sans doute un poil plus long, mais à faire vérifier par de vraies mesures. Par contre, le navigateur est impressionnant pour le javascript : Gmail et Google Reader (tiens des applis Google, comme par hasard...) sont extrêmement rapides (si vous n'êtes pas convaincus, à tester sur cet interpréteur online de Brainfuck... qui n'a pas été codé par Google...).

Au niveau de la consommation mémoire, chaque onglet est un processus séparé. Pour résumer pour les moins informaticiens d'entre nous, c'est à dire qu'ils se comportent comme étant chacun "un programme à part" : notamment, si l'un d'entre eux bugge, le programme dans son ensemble ainsi que les autres onglets continuent de fonctionner. Cela veut également dire que l'on peut surveiller la conso de chaque onglet : le programme propose un gestionnaire de tâches séparé de celui de l'OS ainsi qu'une page spéciale about:memory afin de gérer sa consommation.

A titre purement indicatif, sur ma modeste bécane (avec les mêmes pages ouvertes bien sûr mais probablement avec des différences de cache) :
  • Chrome : 131 M
  • Firefox 3 : 97 M
  • Flock 1.2.4 : 115 M
Chrome est donc encore assez loin des efforts de Mozilla pour diminuer la consommation mémoire.

J'ai par ailleurs l'"impression" que l'intégration du Flash est d'avantage réussi que dans mes autres navigateurs... Illusion d'optique ?

Clarté et Opacité


Parmi les exemples et fonctionnalités qui font la clarté de Chrome on a une barre d'état... inexistante : celle-ci apparaît uniquement au besoin, pendant le chargement d'une page ou lorsque l'on passe sur un lien. La barre d'adresse met également en relief le nom du site plutôt que l'adresse complète de la page courante. Les options sont également très claires. Et les principaux raccourcis de Firefox fonctionnent... La page d'acceuil est une sorte de Fast-Dial en mieux : il propose les pages les plus visitées par l'utilisateur mais aussi les favoris récents ou encore d'afficher l'historique : très bien conçu.

Cependant, certaines fonctionnalités me paraissent d'un accès assez difficile, comme le gestionnaire de tâches, le passage en mode "navigation privée" ou encore le gestionnaire d'extensions/plug-ins (pas trouvé). Par certains côté, Chrome me rappelle beaucoup les produits Mac de par son "opacité" sur les fonctions les moins employées par les utilisateurs (demandez donc à un Mac-User basique d'ouvrir un terminal et un éditeur de texte...).


Et Tic et Tac ?


Fini le live, parlons éthique... Ou plutôt, posons-nous quelques questions...

  • Est-il raisonnable d'utiliser un navigateur produit par l'entreprise leader (incontestée) du web ?
  • Quel est l'intérêt pour Google de financer ce navigateur ?
  • Celui-ci intègrera-t-il une forme de publicité ? (autre que pour la marque Google en elle-même)
  • Google finançant la fondation Mozilla, qu'en est-il de l'avenir des relations entre ces 2 entités ?
  • Faut-il craindre l'avènement du Big Browser ?
  • Si Google Chrome est open-source, n'est-ce pas en partie pour favoriser l'adoption des technologies "Google-made" par les autres grands acteurs du monde libre (Mozilla entre autres) ?
  • Quid du service de mise à jour de ce navigateur ? (élément de sécurité critique)
  • Quel sera l'impact de cette nouveauté sur le marché des navigateurs web ?
  • Qui vise Google ? Microsoft et/ou Mozilla ? (et/ou Apple ?)
  • Chrome ne sera-t-il que le navigateur d'Adroid ? (pour téléphones portables)
  • Pourquoi Chrome n'est-il disponible que sous Windows !!!? (pour l'instant...)
  • Où sont les extensions et les plug-ins ?
  • Juste un buzz ?

A chacun de répondre, pronostiquer et choisir.

Conclusion

Google Chrome est prometteur. Tous les paris ne sont pas encore gagnés pour lui, loin de là : performances, consommation mémoire, ouverture, sécurité et maintenance... Cependant, sa conception  relativement neuve (relativement car WebKit n'est pas non plus une révolution...), ses objectifs techniques et son originalité lui assureront inévitablement des adeptes. Cela suffira-t-il a changer significativement la donne dans le marché des navigateurs web, toujours (mais de moins en moins) dominé par Internet Explorer ? Rien n'est moins sûr... mais c'est Google, on ne sait jamais...
Par ailleurs, il soulève bien des interrogations, et même des inquiétudes, notamment dans le monde du libre. Sans sombrer dans la paranoïa et la suspicion pour toute société possédant plus de 4$, il est nécessaire de continuer à rester prudent vis-à-vis des pratiques de Google.


Ressources :


Note : Les images de cet article appartiennent à leurs propriétaires respectifs. 

5 commentaires:

Lefty a dit…

oh no, yet one more...

on commence à se paumer dans la Valse des Browsers, de Johan Strauss...

Je retiens le non-compatibilité Apple (pour l'instant), l'incapacité du Mac user de base à ouvrir un éditeur de texte (c'est qui déjà?)...

...et surtout l'équation potentielle:
Google = World Company, car la firme ne fait pas ça pour du beurre, il y a un calcul derrière.
ça devient un vrai labirynthe (private joke)

l'utilisation croissante des produits google et leur succès donne envie de s'attaquer à plus de gâteau, et ça peut donner du positif comme de la bouse.

a surveiller.

de près.

jeanmimi a dit…

J'ai essayé Chrome ce matin et la première mouture (n'oublions pas que c'est une version beta)m'a un peu perturbé c'est sans doute la mauvaise habitude de IE et de firefox3. J'attends donc la version définitive pour voir!

Sobe a dit…

@ Lefty :

Et encore mon grand, tu n'en a qu'un aperçu... Je ferais un posttiens, avec des navigateurs peu communs... Ils auraient quand même pu l'appeler "YawBee" ("Yet Another Web Browser" ou "Abeille Embardée")...

Pas encore sous MacOS, ni aucun autre *Nix du reste : est-ce bien leur cible ? Une théorie veut qu'il cible surtout IE pour des raisons techniques comme financières... l'avenir nous le dira.

Enfin, en y regardant de plus près, il y a des points "étranges" dans la licence du logiciel (une des grosses bouses du texte sur les droits des objets créés via Chrome a été retiré avec effet rétroactif dans la journée...) et dans l'accessibilité des sources... Bref à surveiller de près, mais ne t'inquiète pas... on n'est loin d'être les seuls !

@ Jean-Mimi :

Je veux bien croire que ça fait un petit choc en venant d'IE (moins pour Firefox quand même, non ?).
C'est la preuve que leur design est original, et que plus on utilise de logiciels différents, plus on s'adapte rapidement aux différences d'interface...

Aeux a dit…

Ca bouge beaucoup chez Google en ce moment car il me semble qu'ils ont à l'essaie une nouvelle version de Blogger, sous la forme de Blogger in draft un genre de version béta qui évolue en fonction des critiques des utilisateurs.

Je pense que l'on peut être suspicieux envers Google car internet est devenu une véritable mine d'or pour certains acteurs du monde de l'informatique.

Sobe a dit…

@ Aeux :

Sans parler de la récente sortie de Google Suggest, d'Android, de probables changements à venir sur Youtube (appartennant à Google Inc. depuis près de 2 ans et toujours pas rentabilisé...) et des divers projets plus ou moins bien cachés qu'ils préparent...

Attendons de voir l'évolution... Plutôt que de suspicion, parlons de prudence ;-)