mardi 19 août 2008

Essai de Flock en Live !

Ceci est un essai de l'éditeur de post du navigateur web Flock. Celui-ci est un dérivé de Firefox orienté "Social", c'est à dire disposant de nombreuses fonctionnalités pour les sites dits sociaux ou web 2.0 tels que les blogs, réseaux sociaux, "social bookmark", partage média et autres...

Commençons par ce que j'ai entre les doigts... Je découvre avec vous, en live !

L'Editeur

Smile, it's Flock !
Déjà, l'éditeur (qui se présente dans une fenêtre séparée) propose d'ajouter un titre et un texte alternatif avec chaque image : c'est un bon point par rapport à l'éditeur de base de Blogger (mais pourquoi n'ont-ils pas fait de même pour les liens !!!?). Il comporte 3 onglets : "Editor", "Source" et "Preview", consultables en permanence. L'aperçu est très pratique, par contre je regrette qu'il n'y ait pas de coloration syntaxique sur les sources...

So what ?

Cette dernière image a été ajouté directement via le "Web Clipboard" : du drag-N-drop d'un objet quelconque (texte, image, lien...) vers celui-ci et cet objet devient accessible directement pour le blogger ou le mailler, ou l'insérer dans un post en cours de rédaction... Pas mal.

Pas de récupération des tags (libellés) déjà utilisés depuis Blogger cependant. Dommage. Pas d'upload direct d'image depuis l'éditeur non plus... mais l'upload d'image constitue un outil à part entière du navigateur (voir plus loin).

La gestion de différents comptes de blog sur différentes plate-forme semble assez aisée.

Le Navigateur

Le navigateur en lui-même est assez agréable : très proche de Firefox évidemment, mais plus chargé, et avec un design de base assez moderne et ma foi agréable. Un grand nombre de favoris est déjà présent parmi les "applis sociales" : webmail divers, la plupart des plate-formes de blog, les réseaux (Facebook, etc...), les bookmarkers (Digg, Delicious, magnolia) et les médias (Youtube, Flickr, etc...). Peu d'add-on semblent cependant disponibles... rien pour reddit notamment.

Les fonctionnalités ont l'air plus ou moins utiles :

MyWorld semble être un compromis entre une page personnalisée (iGoogle ou NetVibes par exemple) et un Speed Dial à la Opera.

La People sidebar permet, après s'être loggé à son réseau social fav... bref, Facebook (ou Hi5 pour les Sud-Américains, c'est-à-dire pas pour les mecs de Blois...). Elle permet, donc d'avoir sous la main tous ses contacts : accès aux actions de base (message, wall, accès profil, etc...) et "flux média" (les photos quoi...). PLUS des notifiers pour les requêtes principales (mail, friend request, event, etc...). Pratique pour jeter un oeil sur ses contacts sans passer 2H sur site...

La Media Bar, elle, propose d'afficher en haut de page, sous forme de liste déroulante de vignettes, les "objets" en provenance d'un flux donné. Celui-ci peut être les images les plus vues de Flickr, une chaîne Youtube, les photos de ses amis sur Facebook, des images de news d'un site d'info ou autre. Pas mal.

La Feed Sidebar est un simple aggrégateur de flux RSS, Atom, etc... Plutôt sommaire, mais avec possibilité de créer des sous-dossier (par thème par exemple).

Le bouton Webmail est comparable au bouton Gmail de la barre d'outil Google pour Firefox. Pas bien plus mais ça marche.

La barre de favoris est déjà bien pleine : Facebook, Digg, Flickr, Photobucket, Delicious, etc... Elle est cependant scindée en 2 avec une partie "online" proposant d'accéder à et/ou partager ses favoris en ligne grâce au service de Flock. Mwooof.

Plus utile la barre Accounts and Services donne l'état de connexion/disponibilité de l'utilisateur sur les différentes applis supportées. Très utile en fait...

Il y a également un bouton pour le Web Clipboard que j'ai utilisé tout à l'heure. En image, dans la barre latérale :


Web Clipboard : FlockEnfin, il reste un bouton pour ouvrir l'éditeur de blog et un autre pour l'uploader de photos (Facebook, Picasa, Flickr, etc...). Extrêmement pratique dans les 2 cas.

Conclusion

Sincèrement, je suis assez surpris. Flock est très agréable et d'une grande facilité de prise en main, pour peu que l'on soit habitué à Firefox (et encore...) : de nombreux petits messages d'aide (discrets) apparaissent au fur et à mesure de l'utilisation pour faciliter la configuration des différents comptes et autres options. Painless. Au niveau navigation et options associées, c'est du Firefox, ni plus, ni moins. C'est clair, visuellement réussi, et assez ergonomique. Par ailleurs, l'installation se fait, "évidemment", avec l'importation des données de votre autre (vos autres...) navigateurs.
On peut trouver qu'il y a "trop" de choses useless. Par exemple, je n'utilise pas Digg, ni Flickr, ni un paquet de sites du genre : du coup beaucoup de raccourcis, et widgets me sont inutiles. Qu'à cela ne tienne, ils sont supprimables.
Pour ce qui est de l'intérêt d'un tel navigateur par rapport à Firefox (ou Opera voire Safari)... La question se pose clairement, étant données la qualité et le degré de customisation de ce(s) navigateur(s). Cela dit, pour une utilisation très "sociale" du web, Flock me semble très adapté. Ses aspects gadgets sont le reflet même de ce type d'utilisation du web : à chacun son utilisation des blogs, des réseaux sociaux et du web en général.

Liens :
Blogged with the Flock Browser

5 commentaires:

Lefty a dit…

clair et détaillé.

tu connais mon utilisation "multi-browsers", mais j'avoue que depuis la dernière maj d'Opera, c'est pas top, certains sites ne fonctionnent pas bien, et c'est dommage.

pourquoi pas une mutation d'Opéra vers Flock? il en pense quoi, le Sobe? Hîîîîîn?

Sobe a dit…

L'article a été écrit "en live" : j'écrivais en découvrant le logiciel, littéralement. Du coup, je pense être passé à côté de pas mal de fonctionnalités... à découvrir.

Dans ton cas, en remplacement d'Opera, si Firefox fonctionne convenablement sous MacOS X (ce qui semble être le cas), ça me paraît tout à fait valide. Le mieux est bien sûr de l'essayer : après l'importation des favoris et autres données depuis Opera et bien sûr s'être loggé à tous ses comptes Google, Blogger, etc, (5 min environ) on peut commencer à découvrir.

En tout cas je pense qu'il peut te plaire si tu n'es pas rebuté par les nombreux gadgets que tu ne souhaites pas utiliser.

Erwan a dit…

Bonjour,

C'est vrai que l'interface est un peu chargée! J'essaye de me battre en interne (je sur développeur à Flock, l'un des premiers en fait) pour simplifier à fond l'interface.

En attendant, comme tu dis c'est configurable: en ce qui me concerne il y a plein de boutons que j'ai retiré, comme le bouton digg, le "news"...

À noter que les fonctionalités que tu n'utilises pas ne prennent pas de place en mémoire, donc si tu n'utilises aucune fonctionalité de Flock tu auras des performances proches de celles de Firefox. Par exemple, si tu n'utilises pas le module "news" je te conseille de supprimer les flux par défaut. Ils sont rafraichis toutes les heures, si tu n'en n'as pas besoin autant les retirer.

Sobe a dit…

Bonjour Erwan,

L'interface m'a effectivement parue très "riche" à la première approche par rapport à Firefox. Cela dit, on s'habitue très vite et il y a finalement peu de superflu, hormis les fameux sites ou fonctionnalités dont on ne se sert pas.

Merci pour ta précision au niveau de l'utilisation mémoire. Sincèrement, je n'ai pas noté de différence majeure par rapport à Firefox, hormis deux petits crashes (reliquats des fuites mémoires sous FF 2 ?) et une vitesse inférieure sur un jeu flash (intégration et/ou version du player Shockwave ?).

Par contre, par rapport à Firefox pour lequel il existe pas mal d'extensions pour les fonctionnalités sociales de Flock, il me semble que leur intégration est mieux réussi dans Flock au niveau performance (et au niveau interface, mais ça c'est attendu).

En tous les cas, merci pour ton commentaire et tes conseils.

Jipes a dit…

Intéressante note Sobe je ne connaissais pas ce petit nouveau ;o)